Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

OPINIONS - Pour un dialogue citoyen ambitieux

OPINIONS - Pour un dialogue citoyen ambitieux

Blog des élus socialistes et républicains d'Homécourt et ouvert à tous...


Scolarisation des moins de trois ans : une nécessité contre l’échec scolaire

Publié par ps-homecourt sur 22 Mai 2013, 20:06pm

Scolarisation des moins de trois ans : une nécessité contre l’échec scolaire

Je le rappelais encore dans la presse dernièrement, la scolarisation des enfants de moins de 3 ans, arme contre l'échec scolaire des plus défavorisés, va redevenir une priorité, comme l'avait promis le chef de l'Etat. Candidat, F. Hollande s'était engagé à tripler le nombre des moins de 3 ans en maternelle. Trois mille postes seront créés sur le quinquennat dans ce but.

Les suppressions de postes dans l'Éducation sous le précédent gouvernement ont entraîné un effondrement de la scolarisation des enfants de 2 ans, dont la part est passée de 34,5 % d'une classe d'âge en 2000 à 13,6 % à la rentrée 2010, avec de fortes disparités géographiques. Il y avait 94.571 enfants de 2 ans scolarisés en 2011-2012.

Le projet de loi pour la refondation de l'école rappelle que la scolarisation précoce est « un levier essentiel pour la réussite scolaire des enfants de milieux défavorisés » et qu'elle sera « privilégiée dans les secteurs de l'éducation prioritaire, dans les secteurs ruraux isolés et dans les départements et régions d'outre-mer ».

Outre des recrutements, « une meilleure formation des enseignants et un partenariat avec les collectivités compétentes permettra d'améliorer l'accueil matériel, éducatif et pédagogique de ces très jeunes enfants ».

La circulaire donne une orientation et un nouvel élan. La chute de la scolarisation des tout petits et la quasi-disparition de la formation continue ont fait que les savoirs professionnels se sont peu à peu perdus.

L’UMP a tout faux !

Dans ce contexte, nous nous interrogeons sur les motivations de l’UMP dont les sénateurs souhaitent remettre en cause les bienfaits de la scolarisation des moins de trois ans en école maternelle.

Alors que le projet de loi de refondation de l’école de la République a, notamment, pour objectif de renforcer le rôle de la maternelle dans la lutte contre l’échec scolaire et dans la préparation aux apprentissages fondamentaux, cette mesure apparaît comme un moyen efficace de favoriser la réussite des enfants, en particulier de ceux qui évoluent dans un environnement social défavorisé.

Les sénateurs UMP oublient les conséquences positives de la scolarisation des moins de trois pour les enfants en difficulté. Ils oublient également, lorsqu’ils annoncent que « les moyens mis à disposition par la Nation envers l’école ne permettent pas de tout résoudre », que ce sont les gouvernements de droite successifs qui, entre 2002 et 2012, ont fait chuté le taux de scolarisation des enfants de moins de trois ans de 35 à 11%, du fait des suppressions importantes de postes.

En tant qu’élus locaux, nous saluons l’initiative du ministre de l’Education qui, en consacrant 3 000 nouveaux postes d’enseignants titulaires à cet objectif, prouve que l’engagement du président de la République en faveur de la jeunesse prend en compte dès le plus jeune âge l’impératif que constitue la réussite de tous les élèves.

De son côté, l’UMP prouve au contraire qu’elle est incapable d’envisager la question de l’éducation autrement qu’au travers d’une vision datée et inefficace, couplée avec une gestion purement comptable de l’Education nationale, aux antipodes des moyens à engager pour assurer la démocratisation de la réussite de tous les jeunes. JT

Scolarisation des moins de trois ans : une nécessité contre l’échec scolaire

Commenter cet article

Gege Homecourt 27/05/2013 13:15

Je pense en effet que la scolarisation des jeunes enfants est importante sur le plan de la socialisation des moins de 3 ans. Mais il faut rappeler qu'il n'y a pas d'obligation de mettre son enfant à l'école à cet âge la. Chaque parent peut faire comme il le veut.

Chris4 24/05/2013 01:46

Des études sérieuse ont elles démontré que l'école dès 2 ans et demi pouvait être bénéfique pour un enfant?

Nanette 24/05/2013 01:44

C'est une bonne nouvelle pour les gamins. Encore faudra t il que les classes ne soient pas surchargées et que les enseignants aient la capacité d'accueil suffisante dans nos écoles maternelles.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents