Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

OPINIONS - Pour un dialogue citoyen ambitieux

OPINIONS - Pour un dialogue citoyen ambitieux

Blog des élus socialistes et républicains d'Homécourt et ouvert à tous...


Les Emplois d’avenir s’invitent dans le débat à la Communauté de Communes du Pays de l’Orne : l’occasion de polémiques politiciennes

Publié par ps-homecourt sur 23 Juin 2013, 20:52pm

Les Emplois d’avenir s’invitent dans le débat à la Communauté de Communes du Pays de l’Orne : l’occasion de polémiques politiciennes

Comme conseillère municipale d’Homécourt mais aussi intervenante auprès de publics en difficulté, j’étais particulièrement intéressée à certains points évoqués lors du dernier conseil communautaire. C’est pourquoi, j’ai décidé, à l’invitation de notre chef de groupe municipal, lui-même délégué à la CCPO, d’assister comme spectatrice à cette soirée.

La mission Locale du Bassin de Briey, en coopération avec Pôle emploi, a présenté mercredi dernier aux maires et aux délégués des communes de la CCPO, le processus de mise en place des emplois d’avenir. Ainsi, 38 contrats ont déjà pu être signés et 25 sont en train de se concrétiser. Ce dispositif permet à la tranche d’âges des bénéficiaires (entre 18 et 26 ans) souvent laissés pour compte jusque-là dans les politiques pour l’emploi de la droite. Rappelons d’ailleurs que le RSA est seulement accordé aux jeunes âgés de plus de 25 ans, tous les jeunes sans formation ne trouvant pas de travail ne rentrent donc pas dans le cadre du RSA.

Pôle emploi a expliqué à l’auditoire d’élus de la CCPO en quoi ses services ont pu intervenir pour les bénéficiaires du RSA avec l’aide du Conseil Général et du Conseil Régional.

Le gouvernement de François Hollande a mis en place les contrats d’avenir, dont nous ne pouvons que nous féliciter, car cela correspond a un vrai besoin d’accompagnements des jeunes sans diplômes. On permet ainsi aux jeunes de choisir une voie de formation et on les accompagne jusqu’à l’obtention d’une formation qualifiante reconnue par l’éducation nationale, ce qui leur permet de trouver plus facilement du travail ou d’être embauché définitivement là ou ils ont signé leurs contrats.

Tout le monde aurait du se réjouir de ce beau résultat, mais une déléguée communautaire adjointe de la commune d’Hatrize (par ailleurs responsable de cabinet du maire de Joeuf !) a fait une intervention purement politicienne en accusant le gouvernement d’avoir mis en place ce système pour baisser artificiellement le chômage indiquant aussi que les mesures prises sur le front de l’emploi n’allaient pas dans le bon sens. Doutant également que ces contrats ne débouchent sur un vrai travail. Et mettant en parallèle la situation de Florange, les entreprises qui ferment… S’en est suivi une tirade avec quelques effets de manche anti gouvernementaux comme le Front de gauche en est devenu un habitué !!!

Jean TONIOLO, l’un de nos délégués communaux, jugeant cette intervention scandaleuse car faite devant des agents de l’Etat et des représentants de la Mission Locale a fait part de son point de vue d’une façon musclée. Trouvant cette attaque déplacée car selon lui, ce n’était pas le moment de faire polémique et surtout d’opposer jeunes et moins jeunes dans un dispositif qui permettra à de nombreux bénéficiaires de trouver ainsi des débouchés dans une période de crise où la situation de l’emploi est fragile.

Notre responsable de groupe municipal n’était d’ailleurs pas le seul à considérer cette saillie verbale tout à fait déplacée ! Beaucoup d’élus présents disant tout bas ce que notre délégué a dit tout haut. Dommage qu’ils n’aient pas voulu se faire entendre ou que les spectateurs ne puissent pas prendre la parole, car il y avait à redire sur l’intervention de cette déléguée qui quelques minutes plus tard évoquera la façon différente pour les femmes de faire et de vivre la politique. Par ses propos, en tant que femme, j’ai trouvé qu’elle avait là tous les défauts de l’homme politique…

Mais l’histoire ne finit pas là ! Monsieur CORZANI, maire de Joeuf a naturellement abondé dans le sens de Madame GONZALEZ BRABAN en en remettant une couche et en tapant de plus belle sur le gouvernement socialiste. Un exercice dans lequel il excelle. Je me demande simplement pourquoi ? Il a lui-même fait appel à la mission locale ! Est-ce pour avoir une main d’œuvre à moindre coût ? S’il met en doute le dispositif qui doit aboutir normalement à un CDI ou au moins à un CDD de 3 ans avec une formation assurée aux jeunes, pourquoi alors le critiquer ? Mais on connait tous la réponse !!! Nous entrons bientôt en campagne électorale…

Dommage surtout que ces élus polémistes n’aient pas pensé aux 100 000 jeunes bénéficiaires des emplois d’Avenir !

Gisèle BOURGASSER

Conseillère municipale d’Homécourt

Commenter cet article

seo companies 21/05/2014 14:01

It is so nice to hear that you got the chance to attend this event as a spectator. I was very impressed to know the jobs of the future are invited in the discussion at the community of communes of Orne. I hope the controversies concerning would get over soon.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents