Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

OPINIONS - Pour un dialogue citoyen ambitieux

OPINIONS - Pour un dialogue citoyen ambitieux

Blog des élus socialistes et républicains d'Homécourt et ouvert à tous...


Chiffres du PIB et du pouvoir d’achat : la lutte contre le chômage est la clé du redressement

Publié par ps-homecourt sur 16 Mai 2013, 08:07am

Chiffres du PIB et du pouvoir d’achat : la lutte contre le chômage est la clé du redressement

La France est aujourd’hui officiellement en récession, suite à deux trimestres consécutifs de baisse du produit intérieur brut. L’INSEE a également confirmé la baisse du pouvoir d’achat des ménages français en 2012, conséquence de la politique menée par la droite dans les années 2010-2011 en faveur des ménages les plus riches.

François HOLLANDE dans sa campagne présidentielle, l’avait déclaré « Le pouvoir d’achat, c’est la préoccupation des Français, ce sera ma priorité ».

La réponse à la crise dans la zone euro est plus que jamais dans le soutien à la croissance et dans les politiques pour l’emploi et pour la production mises en œuvre par le gouvernement de Jean-Marc Ayrault.

La baisse du pouvoir d’achat en 2012 confirme que nos concitoyens ont subi durement les conséquences de la crise ouverte depuis 2008 et de la politique menée par la droite jusqu’en 2012. Elle est essentiellement liée à la baisse de l’emploi et, dans une moindre mesure, au ralentissement des revenus des placements, notamment de l’assurance-vie.

C’est pourquoi la lutte menée par le gouvernement depuis un an contre le chômage est absolument essentielle. Des outils importants ont été créés et doivent maintenant être pleinement mobilisés pour faire face à l’urgence, en particulier les emplois d’avenir et les contrats de génération. La loi sur la sécurisation de l’emploi qui vient d’être adoptée définitivement au Sénat va aussi permettre d’encourager les solutions alternatives aux licenciements dans les entreprises.

La lutte contre l’inflation constitue le second volet du combat pour le redressement du pouvoir d’achat. Elle passe par les mesures de lutte contre l’augmentation des prix contenues dans le projet de loi sur la consommation présenté par Benoît Hamon en Conseil des ministres et par un meilleur encadrement des dépenses contraintes des ménages, en particulier en matière de logement.

Le gouvernement s’est également engagé à ne pas augmenter les prélèvements pesant sur les ménages en 2014. Enfin, des mesures de soutien direct au pouvoir d’achat ont été prises, tels le coup de pouce au SMIC, l’augmentation de l’allocation de rentrée scolaire, l’extension des tarifs sociaux de l’énergie ou l’encadrement des loyers.

L’objectif vers lequel le gouvernement est totalement mobilisé est la sortie de crise concrète pour nos concitoyens avec une baisse du chômage. La politique de redressement productif nous l’espérons, doit commencer aussi à porter ses fruits. Tout doit être mis en œuvre pour rebâtir la croissance en France, en s’appuyant sur l’investissement productif des PME, en mobilisant l’épargne et les talents dans cet objectif.

La France a les atouts et les moyens de s’en sortir par une politique économique sérieuse financièrement et ambitieuse pour la prospérité du pays. La sortie des politiques d’austérité qui s’amorce à l’échelle européenne, avec une réorientation des politiques vers le soutien à la croissance redonnera de l’oxygène à notre économie. Ce changement, rappelons-le a été obtenu grâce aux efforts du président de la République, et doit se poursuivre et être amplifié afin de redonner confiance en l’Europe, y compris aux Français, qui sont de plus en plus nombreux à considérer qu’une bonne partie de nos maux viennent de cette Europe.

A ce titre, les socialistes soutiennent les priorités fixées par le gouvernement pour relancer les investissements d’avenir et redresser la production, le pouvoir d’achat, l’emploi et la croissance en France.

Chiffres du PIB et du pouvoir d’achat : la lutte contre le chômage est la clé du redressement

Commenter cet article

Antho54310 20/05/2013 01:12

Le petit cochon a sensiblement maigri en même temps que nos économies... Ce que demandent les jeunes aujourd hui c'est a trouver durablement une activité professionnelle qui soit autre chose qu'un job gadget. De plus la population attend de la gauche qu'elle permette de retrouver du pouvoir d'achat.

Monique du Bois de la Sarre Homécourt 18/05/2013 02:14

Ce sont toujours les classes moennes sur lesquelles on tape, c'est à dire ceux qui paient pour les très riches qui eux s'arrangent pour ne moins payer ou s'exilent et qui paient pour les plus pauvres qui eux sont exaonérés de tout ou presque. La justice sociale et fiscale n'existe pas dans ce pays.

JP 16/05/2013 15:39

Il y en assez de tous ces docteurs Diafoirus de l’économie. Quand je les entends ces économistes libéraux énoncer, en choeur avec les politiques de droite ou de gauche, les diagnostics et ordonnances pour sauver la France, l’Europe et le Monde, je ne peux pas m’empêcher de penser à ce qu’ils ont déjà prédit, dit, prescrit. (Ils n’ont rien vu venir en 2008). Pensent-ils à la perte du pouvoir d’achat des classes moyennes ? Non, ils palabrent, argumentent, «grenellisent» en disant que « moins de pouvoir d’achat, c’est moins de demande, donc moins de production, donc plus de chômage et des risques aggravés de crise sociale ce qui découragera d’investir ». C’est ça, le principe de la spirale en économie. Donc ils palabrent, constatent. Oui, et après ?
Que faudrait-il faire ? Baisser les salaires et les retraites, augmenter les impôts et tailler dans les dépenses publiques, de préférence les dépenses sociales. Encore une fois ? Est-ce que ça a marché ? Que faut-il faire ? Arrêter de parler. AGIR ! Agir de manière juste. Car il y a urgence !

Georges J. 16/05/2013 14:34

Du pain et des jeux, voilà ce que réclame le peuple! En d'autres mots, il faut du travail à nos jeunes, la capacité redonnée à chacun et chacune de consommer... Et des loisirs et distractions autres que la télé abrutissante qui drogue des générations de Français et qui finit par les empêcher de réfléchir par eux mêmes!

khela 16/05/2013 14:27

Le vrai combat de Hollande doit être de redonner confiance aux peuple de France . Cela passe par le retour de la croissance et du pouvoir d'achat. Donc, moins discours et plus d'actions mr le président. Même si nous savons tous que la croissance ne se decrête pas!

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents