Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

OPINIONS - Pour un dialogue citoyen ambitieux

OPINIONS - Pour un dialogue citoyen ambitieux

Blog des élus socialistes et républicains d'Homécourt et ouvert à tous...


un signe encourageant de vertu politique

Publié par ps-homecourt sur 6 Juillet 2012, 05:40am

Baisse significative des indemnités au sommet de l’Etat : un signe encourageant de vertu politique

A peine élu, le nouveau président de l’Assemblée Nationale, Claude Bartolone a annoncé la réduction de son indemnité de 30%. Une réduction commune à celle du Président du Sénat, Jean-Pierre Bel.

Symboliques, comme l’ont été les réductions des indemnités des Ministres et du Président de la République déjà actée au mois de mai dernier, elles illustrent néanmoins une nouvelle façon de faire de la politique, un nouvel état d’esprit dans la façon de se conduire en politique.

Dans un moment où des efforts sont demandés au plus grand nombre, il est normal que des signes soient donnés au plus haut sommet de l’Etat, signes incarnés également par cette chasse au gaspi (réduction des frais de transport et de réception, diminution significative des budgets alloués au parc automobile de l’Elysée et Matignon et du Parlement, resserrement du nombre de collaborateurs par cabinets ministériels…)

L’exemplarité, la droiture, sont des éléments nécessaires pour renouer la confiance entre élus et citoyens.

A ce titre, les mots prononcés par Claude Bartolone lors de son discours d’investiture le mardi 26 juin 2012 donnaient le ton de cette nouvelle gouvernance : « […] je souhaite que l’Assemblée nationale soit pleinement respectée. Pour cela, efforçons-nous de la rendre absolument respectable. Notre assemblée doit vivre avec son temps. Plus que jamais, ayons à cœur d’en faire une « Maison de verre ». Transparente, exemplaire, irréprochable. Parce que la force de la loi est subordonnée à l’exemplarité du législateur. »

Après les années fric et bling-bling du Sarkozysme, réjouissons-nous tous ensemble de cette volonté de redonner à la politique une forme de moralisation que la gauche, de retour aux affaires en ces jolis mois de mai et juin, devra s’évertuer à maintenir dans la durée.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents