Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

OPINIONS - Pour un dialogue citoyen ambitieux

OPINIONS - Pour un dialogue citoyen ambitieux

Blog des élus socialistes et républicains d'Homécourt et ouvert à tous...


Encore et toujours dans l’action pour notre ville jusqu’à la fin du mandat !

Publié par ps-homecourt sur 21 Mars 2013, 19:15pm

Article publié dans le bulletin municipal d’Homécourt – mars-avril 2013

 

Mairie.png

 

Indignez-vous !, Engagez-vous ! disait Stéphane HESSEL, cette conscience de la gauche progressiste qui vient de tirer sa révérence.

C’est le sens des combats que nous menons depuis de longues années pour faire avancer Homécourt, malgré les vicissitudes qui n’ont pas manqué ces dernières décennies. En faire la liste, désormais connue de tous, serait une vraie litanie, presque un inventaire à la Prévert.

Au sein de la majorité, nous n’avons pas ménagé notre peine, avec notre singularité, nos exigences, nos coups de gueule aussi. Non pas à des fins politiciennes, les administrés de notre ville n’ont que faire des nuances du rouge au rose, du rose au vert. Même si nous n’avons jamais renié notre appartenance ni nos idéaux. Nous laissons à d’autres la vacuité du discours, le ministère de la parole, la bassesse de l’insulte et de la diffamation.

Ce qui importe plus que jamais, c’est l’efficacité, l’action et les réponses que nous sommes amenés à apporter en terme de développement économique de ce territoire et de bien-être au sein de notre ville pour celles et ceux qui y vivent depuis toujours ou de fraîche date.

Le budget 2013 est à cet égard à la fois mesuré mais volontariste, dans cette quête de faire avancer la ville dans ces projets, tout en maîtrisant la fiscalité locale dont nous ne pouvons plus nous payer le luxe d’une augmentation, tant la pression est forte par les contraintes extérieures qu’impose déjà le poids des charges et impôts divers.

Point de béatitude donc en ces temps d’élection papale, mais les pieds ancrés dans le réel !

Le temps est à la rigueur, pour ne pas dire à la récession sur le plan mondial et le pays n’échappe pas aux difficultés qu’ont accrues 10 années de gestion libérale.

Il faut en payer la note, salée… Une dette publique de 600 milliards sur les 5 dernières années, un déficit de la sécurité sociale de 160 milliards, une industrie qui a perdu 750 000 emplois, un commerce extérieur au déficit record, 80 000 emplois supprimés dans l’éducation nationale, 4 millions de personnes qui renoncent aux soins faute de mutuelle complémentaire, 10 700 postes de policiers et gendarmes supprimés depuis 2008, un bouclier fiscal pour les plus fortunés…

Alors, c’est vrai que dans ce contexte, le redressement des comptes publics sonne comme une évidence : « on ne peut plus raser gratis ». Et il est demandé  aux collectivités locales d’être solidaires dans les efforts, avec un gel douloureux des dotations d’Etat de plus de 3 milliards de 2013 à 2015.

Rappelons aussi que le taux d’autonomie fiscale des régions, départements, intercommunalités et communes est passé globalement de 31% en 2000 à 9% en 2011 !

Nous portons donc, avec d’autres, l’exigence de parvenir à une dotation plus efficace des projets structurels des collectivités et de les associer plus encore à la réflexion sur les missions de la fonction publique territoriale afin de préserver l’investissement public local.

En passant, nous espérons que le président Hollande et sa majorité s’attèleront enfin à une juste et ambitieuse réforme de la fiscalité locale, devenue l’arlésienne depuis 30 ans !

Gouverner, c’est choisir disait Mendes France. Ce serait un signal fort d’un volontarisme politique de gauche dont nous avons tous besoin et auquel nous adhérons  sans hésitation, préférant mettre les mains dans le cambouis comme le rappelait le député Le Déaut lors de ses vœux !

Un dernier mot pour saluer ici le remarquable travail de notre collègue Jacques URBAN qui a décidé de lever le pied pour des raisons personnelles et familiales. Son abnégation et la disponibilité qu’il a mises au service de sa fonction d’adjoint au maire à l’urbanisme depuis 2008 méritaient cet hommage du groupe socialiste et républicain avec lequel il a su mener un vrai travail de réflexion et de rénovation au service de la ville, guidé par le seul intérêt général.

Poursuivons ensemble le débat. Retrouvez nous sur : ps-homecourt.over-blog.com

 

Pour le Groupe municipal Socialiste et Républicain

Jean TONIOLO

Maire-adjoint

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents