Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

OPINIONS - Pour un dialogue citoyen ambitieux

OPINIONS - Pour un dialogue citoyen ambitieux

Blog des élus socialistes et républicains d'Homécourt et ouvert à tous...


Discours de François Hollande à Tours (3 avril)

Publié par ps-homecourt sur 3 Avril 2012, 16:53pm

 

 

François Hollande a tenu un discours à Tours le 3 avril lors d'une réunion publique.

 

Être chef d'Etat

Il a notamment parlé de sa conception de la fonction de chef de l'Etat. "Moi, je revendique d’être le chef de l’Etat et d’être responsable, aussi, de mes actes, de mes décisions et de mes choix – plutôt que d’être chef de tout et n’être responsable de rien, comme c’est le cas.". "Il y a un besoin de respect, d’exemplarité. Le prochain chef de l’Etat devra, de ce point de vue, être au-dessus de tout. Etre capable de faire respecter les lois de la République, de faire vivre le Parlement, d’avoir un vrai gouvernement – rendez-vous compte, même, avec un vrai Premier ministre et avec des ministres qui auront des responsabilités !".

 

La cohérence

Il a notamment abordé le principe de gouverner dans la cohérence : "Faire des choix qui durent, en matière fiscale. Ne pas baisser les impôts des plus favorisés au début et augmenter les impôts de tous à la fin. Ne pas dépenser sans compter en début de mandat et demander, ensuite, l’austérité pour tous. Eviter de faire des invitations de dictateurs au début de mandat, pour ensuite considérer qu’ils massacrent leur peuple. Avoir de la cohérence !"."La cohérence, c’est la sécurité. Nous avons besoin d’une législation, mais surtout de moyens pour la faire appliquer, plutôt que d’avoir eu 16 lois – 16 ! – sur la sécurité".

 

La laïcitié

François Hollande a ensuite montré son attachement au concept de laïcité : "La cohérence, c’est aussi d’appliquer les valeurs de la République, de les défendre, de les promouvoir. Et notamment la laïcité.". "La laïcité, c’est un principe qui a toujours déterminé ma conduite, qui a toujours inspiré mes choix, et qui a toujours permis de rassembler les Français. C’est la liberté de conscience, la liberté religieuse qui doit être protégée. Et c’est la capacité de vivre ensemble, tous ensemble, dans le même espace, à égalité de droits, de devoirs ! C’est permettre la dignité de chacun, l’égalité entre les femmes et les hommes, le respect des libertés, le refus de l’intrusion de la religion là où elle n’a pas sa place, l’acquisition par chacun de son libre arbitre, de sa conscience personnelle. Et, en même temps, c’est permettre de nous élever, là encore, autour de valeurs collectives."

 

La priorité de François Hollande : la jeunesse

Le candidat a rappelé sa priorité : la Jeunesse et son avenir, soit "60 000 postes, mais aussi la réforme des rythmes scolaires, la reconstitution des Réseaux d’accueil des élèves les plus en difficulté, qui ont été sacrifiés ces dernières années (...) un service public de l’orientation, pour que les élèves aillent dans les bonnes directions pour avoir, demain, les bons emplois.". "Nous recréerons les emplois jeunes, les emplois d’avenir et nous le mettrons dans les quartiers où il y a, justement, le plus de chômage (...) La priorité, ce sera l’emploi des jeunes ! Emplois d’avenir, contrat de génération, service civique : tout, tout sera fait pour l’emploi des jeunes !"

 

La Justice au coeur de son programme

François Hollande a déclaré vouloir être le président de la justice rétablie : "Le deuxième mot essentiel, c’est la justice. Je serai le président de la justice rétablie. Justice fiscale, à travers la réforme fiscale !". Il en a profité pour aborder la justice sociale dans le domaine de la Santé : "Justice sociale, pour donner accès à tous à une santé de qualité ! L’hôpital public ne sera plus considéré comme une entreprise, mais comme un service public ! Les dépassements d’honoraires seront. La médecine de ville encouragée à s’installer là où elle est attendue.". Mais aussi dans pour les retraites : "Justice sociale en matière de retraite, avec l’esprit de responsabilité qui est le mien. Celles et ceux qui ont travaillé tôt, qui ont eu leurs anuités, 41 années, partiront à 60 ans ! Et ce sera la première décision que nous prendrons au lendemain de l’élection.".

 

Pouvoir d'achat

François Hollande a affirmé sa volonté de redonner du pouvoir d'achat aux Français : "J’instaurerai aussi, parce que je suis conscient des difficultés des concitoyens en termes de pouvoir d’achat, une forme de bouclier sur les prix essentiels. Je pense à l’eau, à l’électricité, au gaz, où nous introduirons un tarif de base. Je pense aussi à l’essence, au carburant, au gasoil, dont nous bloquerons les prix pendant trois mois pour bien comprendre les circuits de distribution. Et ensuite, nous introduirons une fiscalité différente de celle d’aujourd’hui pour que l’Etat ne gagne pas un seul centime d’euro sur la hausse du prix des carburants.".

 

Moralisation de la vie politique

Enfin François Hollande a abordé le sujet de la transparence des financements au sein de la vie politique : "il y a des débats qui reviennent après chaque campagne sur le financement des campagnes électorales (...) il nous faudra faire une nouvelle réforme là-dessus. Pour qu’on soit sûr qu’aucun argent, y compris de particuliers, puisqu’il y en a de plus riches que d’autres, ne puisse venir troubler la transparence et la clarté de ces financements. Je ne souhaite pas que la campagne se fasse sur des affaires, mais je ne souhaite pas non plus que les affaires soient étouffées, parce qu’il y a là aussi une exigence de responsabilité !".

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents