Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

OPINIONS - Pour un dialogue citoyen ambitieux

OPINIONS - Pour un dialogue citoyen ambitieux

Blog des élus socialistes et républicains d'Homécourt et ouvert à tous...


Désintox: pourquoi le référendum sur le mariage des couples de même sexe est impossible

Publié par ps-homecourt sur 10 Février 2013, 16:09pm

 

desintox.png 

Alors que le marathon parlementaire est sur le point de s’achever à propos du texte relatif au mariage universel, voici que la droite et l'extrême-droite remettent en question le choix des Français de mai 2012 en dénonçant le refus du gouvernement de tenir un référendum.

Il est bon de faire un peu de droit et rappeler que l’article 11 de la Constitution prévoit que des projets de loi portant sur certains domaines peuvent être soumis aux électeurs par voie de référendum. Les questions de société n’en font pas partie. [...] Le projet de loi ouvrant le mariage et l’adoption aux couples de personnes de même sexe relève donc de la compétence du Parlement.

·        L'article 11 de la Constitution est en effet rédigé ainsi:

Le Président de la République, sur proposition du Gouvernement pendant la durée des sessions ou sur proposition conjointe des deux assemblées, publiées au Journal officiel, peut soumettre au référendum tout projet de loi portant sur l’organisation des pouvoirs publics, sur des réformes relatives à la politique économique ou sociale de la Nation et aux services publics qui y concourent, ou tendant à autoriser la ratification d’un traité qui, sans être contraire à la Constitution, aurait des incidences sur le fonctionnement des institutions.

·        S'il est fait référence aux «politiques sociales de la Nation», le mariage relève lui de la politique civile. Cette acception a été confirmée par la droite elle-même puisque Jacques Toubon, ancien Garde des Sceaux du gouvernement Juppé, lors des débats de 1995 sur la révision constitutionnelle de l'article 11, avait énoncé devant l'hémicyle le principe suivant:

En limitant l'extension du champ référendaire aux matières économiques et sociales, le gouvernement a choisi d'exclure les sujets touchant à la souveraineté, comme la défense et la justice, ou ce qu'il est convenu d'appeler les questions de société avec les libertés publiques ou le droit pénal.

Un référendum sur l'ouverture du mariage aux couples de même sexe serait donc inconstitutionnel. Il s'agit d'une manœuvre populiste de la droite destinée, une fois de plus, à opposer les Français.

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents