Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

OPINIONS - Pour un dialogue citoyen ambitieux

OPINIONS - Pour un dialogue citoyen ambitieux

Blog des élus socialistes et républicains d'Homécourt et ouvert à tous...


Coup de gueule

Publié par ps-homecourt sur 11 Février 2013, 17:01pm


 
Et dire que tout le monde était contre la semaine de 4 jours...
 
Pourquoi cette manifestation des enseignants contre la réforme des rythmes scolaires qui fera repasser la semaine à 4 jours et demi (en même temps le ministère prévoit de créer 60 000 postes quand la droite avait casser notre système scolaire ces 10 dernières années!) alors qu'associations, élus, enseignants, parents étaient opposés à celle de 4 jours ?
 
Comme le rappelle la FCPE, première fédération nationale des parents d'élèves, elles sont déjà nombreuses les villes qui ont annoncé leur passage à la semaine de 4 jours et demi dès la rentrée 2013 ! Angers, Aubervilliers, Bourges, Brest, Dijon, Grenoble, Lomme, Montreuil, Nantes, Paris, Rennes, Rouen, Saint-Denis, Strasbourg, Toulouse... n'attendront pas 2014 pour mettre en place la semaine la plus équilibrée possible pour les enfants !
 
Cette réforme est jugée par bon nombre de spécialistes de l'enfance comme courageuse et fondamentale pour le bien-être des enfants.

Ce décret enterre enfin la semaine de quatre jours, exception française décriée par tous ! Déjà en 2000, un rapport de l'Inspection générale de l'Education nationale avançait que : "le passage à 4 jours n'apporte pas de modifications sur les pratiques de l'enseignant, ni au demeurant, un confort à la vie de l'enfant». Cet avis a été suivi de très nombreux autres rapports officiels, tous concordants. 


Les enfants ont trop de choses à apprendre en trop peu de jours! disent ces mêmes spécialistes ainsi que la FCPE. Nous sommes en Europe parmi les pays où la charge de travail scolaire est la plus lourde, devoirs à la maison inclus. En réformant les rythmes, il s'agit bien de mieux étaler le temps scolaire sur toute la semaine et de mieux l'articuler avec les autres temps des enfants.

Cette mesure est une étape de la refondation de l'Ecole et dans ce contexte, les enseignants, qui étaient les premiers à manifester contre la semaine de 4 jours du temps de Sarkozy, ne devraient donc pas avoir la mémoire courte et privilégier l'enfant sur toute autre considération.
 
Si le ministre Peillon doit poursuivre le dialogue avec les représentants des collectivités locales et le monde enseignant, il lui faut tenir bon quant à l'application de sa réforme qui va dans le bon sens.

 

 

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents