Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

OPINIONS - Pour un dialogue citoyen ambitieux

OPINIONS - Pour un dialogue citoyen ambitieux

Blog des élus socialistes et républicains d'Homécourt et ouvert à tous...


Affaire Cahuzac: La faute d'un homme ne peut pas être la faute de tous

Publié par ps-homecourt sur 3 Avril 2013, 16:41pm

cahuzac.jpeg

Ne nous cachons pas derrière notre petit doigt, c'est un séisme politique qui secoue notre pays. Les mensonges de l'ex ministre du budget, sa démission tardive du gouvernement, ses aveux via son blog personnel (original dans la forme mais choquant aux yeux de l'opinion), ébranlent la classe politique déjà en mal de crédibilité, et affaiblissent l'autorité du président Hollande et du gouvernement Ayrault.

Nous n'avions pas besoin de cela!  En pleine crise économique et sociale, quand les français doivent se serrer la ceinture, où le chômage ne cesse de croître, le pouvoir d'achat de stagner et le moral des entreprises de dégringoler, oui il est choquant de découvrir qu'un ex ministre du budget de la France avait planqué depuis des années, des centaines de milliers d'euros en Suisse et à Singapour.

Pour autant, nous croyons encore à la République exemplaire que nous devons construire. Notre conception de la démocratie, c'est le respect de l'Etat de droit, de la justice et non celle des officines, des polices parallèles et des pressions sur les juges comme par le passé.

La droite parlementaire aurait mauvaise grâce à donner des leçons en la matière! Souvenons nous des années Sarkozy...

Le gouvernement est légitime malgré les cris de vierge effarouchée de Morano, Jacob, Kosciusco-Morizet and co. Il est issu d´élections démocratiques. Mais ainsi va le jeu politique...

Cette crise de confiance est un devoir d'exigence pour la gauche parlementaire à tout mettre en œuvre pour inverser la tendance en matière de réussite économique et sociale pour les Français qui souffrent. C'est la dessus que devront être jugés le gouvernement et le président de la République.

Mais en effet, il faut exiger des hommes et des femmes politiques un haut degré d'exigence morale, si l'on veut être crédibles et prompts à donner la leçon aux autres. En cela, la création d'une autorité de déontologie à laquelle devront se soumettre parlementaires et ministres est une bonne idée. Il faut que soit dépoussiérée notre vie politique avec ses pléthores d'assemblées et de ministères, que soient mis à égalité les traitements des parlementaires et ministres face a l'impôt et enfin que ne soit pas reportée aux calendes grecques (2017) l'application d'une loi stricte sur le non cumul des mandats.

Vaste chantier pour François Hollande. Mais le changement sera aussi au prix d'une vraie moralisation de la vie politique et citoyenne.

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents