Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

OPINIONS - Pour un dialogue citoyen ambitieux

OPINIONS - Pour un dialogue citoyen ambitieux

Blog des élus socialistes et républicains d'Homécourt et ouvert à tous...


10 mai1981: la naissance d’une espérance avec la victoire de François MITTERRAND

Publié par ps-homecourt sur 10 Mai 2013, 14:18pm

10 mai1981: la naissance d’une espérance avec la victoire de François MITTERRAND

par Jean Toniolo, maire-adjoint d'Homécourt et président du groupe municipal Socialiste et Républicain

Un président socialiste à l'Elysée! Enfin!

Vingt Trois ans que les plus anciens attendaient cela. Depuis 1958 et la création de la Vème République, jamais la gauche n’avait pu accéder au pouvoir. De Gaulle, Pompidou, Giscard… C’est vrai qu’en 1974, cela s’était joué à rien, en fait 300 000 voix. Mais 1981 fut la bonne.

Il parait que tout le monde se souvient de là où il était le jour où l'homme a marché sur la lune, et, plus récemment, lors de la journée du 11 septembre 2001 de triste mémoire avec les attentats contre le World Trade Center de New York. Moi, je me souviens très bien du "10 mai, alors que j'étais un môme de 14 ans, pourtant déjà très intéressé à la chose politique.

Je me souviens comme si c’était hier d'une longue attente dans la famille, des amis et collègues de boulot à mes parents qui étaient venus s’amasser devant le petit écran tout au long de la soirée, en attendant le décompte interminable du top de 20h00, de cet écran informatique d’un autre âge façon balbutiements de l’internet avec cet écran pixélisé qui décortique par le haut le visage du futur président de la République.

Oui, sauf que les deux finalistes étaient atteints d’une calvitie avancée… et le crâne nouvellement découvert du vainqueur ne nous en disait pas plus long sur son nom jusqu’à ce que les journalistes de l’époque, Elkabbach et Mougeotte ne prononcent enfin son nom : François MITTERRAND est élu Président de la république !

Et là, ce fut l’allégresse à la maison, les larmes de mon grand-père qui ne croyait plus vivre avant sa mort l’arrivée de la gauche au pouvoir, et qui n’avait comme seules références que le Front Populaire et la trop courte expérience Blum au gouvernement de la France (interrompue par la guerre en 1940). Mais cela remontait à si loin…

Je me souviens aussi de ceux qui étaient heureux, de ceux qui faisaient la gueule (la droite dans ses délires de vaincu imaginait que les chars soviétiques allaient envahir les Champs Elysées ! et certains à gauche de la gauche ne pavoisaient pas, préférant de tout temps la position favorable de l’opposition à vie, plutôt que le sens des responsabilités qu’incarne la gauche de gouvernement). Je me souviens aussi d’une allégresse populaire et de la naissance d'espoirs insensés à travers ces coups de klaxon dans Homécourt, ces rassemblements improvisés et joyeux, ces bouteilles de champagne qui moussaient…


Le 10 mai 81 reste pour moi, et pour bon nombre de militants et sympathisants, le souvenir d'une espérance extraordinaire et d'une communion bien réelle avec des centaines de milliers de visages inconnus à Bastille; un temps fantastique empreint de mysticisme qui ne s'oublie pas. Cette espérance, même si elle se révèle en partie illusoire en se heurtant au concret d'un monde économiquement cynique, a aussi la vertu de donner du champ à l'imaginaire.

C'est parfois source de mélancolie, mais ça rend plus intelligent d'une façon qui, si on le désire, ne détruit pas l'aptitude à rêver un monde supportable pour tous les êtres humains. Toujours la projection de l'imaginaire nourrira les projets d'avenir. La politique se nourrit aussi d’utopie. Et ce 10 mai 1981 a sans doute aussi permis de désinhiber la gauche de gouvernement, démontrant à elle-même et au pays qu’elle pouvait accéder au pouvoir de façon durable. Le 10 mai 1981 a rendu possible 1997 et 2012...

En cela, cette date est un acte fondateur pour nous tous qui sommes des enfants de François MITTERRAND et qui l’assumons avec fierté et un brin de nostalgie.

10 mai1981: la naissance d’une espérance avec la victoire de François MITTERRAND
10 mai1981: la naissance d’une espérance avec la victoire de François MITTERRAND
10 mai1981: la naissance d’une espérance avec la victoire de François MITTERRAND
10 mai1981: la naissance d’une espérance avec la victoire de François MITTERRAND
10 mai1981: la naissance d’une espérance avec la victoire de François MITTERRAND

Commenter cet article

Juju 54 11/05/2013 18:12

je trouve sympa ce papier sur François Mitterrand. J'étais trop jeune quand il a été président, mais je me souviens que mes parents étaient fiers de cet homme de gauche devenu un vrai homme d'Etat. Reste plus à l'autre François,qu' à s'inspirer de son illustre prédecesseur. Mais il y a du travail, surtout dans cette période de turbulence économique mondiale..

Arlette d'Homecourt 10/05/2013 22:14

Merci pour ce très bel hommage à François Mitterrand dont je garde comme ma famille la nostalgie de cette époque. J'ai aussi apprécié l'humaniste qu'il était. Et je n'oublie pas la qualité des hommes qui étaient à ses côtés en 1981, comme Pierre Mauroy, qui est indissociable de cette victoire de 1981.

Laurent N 10/05/2013 22:07

Des souvenirs identiques aux tiens cher Jean. Beaucoup d'émotion quand on y pense. Nous avons bien sur cru au grand soir et aux lendemains qui changent. La réalité économique, la mondialisation aussi nous ont rattrapé et l'influence des gouvernements de gauche a sans doute été en deçà de nos espérances. Restent des grandes réformes sociétales et une liberté de pensée propres à ces années 80. Et surtout Mitterrand a permis à la gauche de ne plus être qu'une parenthèse politique au niveau national comme tu l'as si bien dit.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents