Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

OPINIONS - Pour un dialogue citoyen ambitieux

OPINIONS - Pour un dialogue citoyen ambitieux

Blog des élus socialistes et républicains d'Homécourt et ouvert à tous...


«L’impression que l’école est devenue un drive…»

Publié par ps-homecourt sur 7 Mai 2013, 22:26pm

 «L’impression que l’école est devenue un drive…»

Ci-dessous nous publions de larges extraits d'un article paru dans les colonnes du Républicain Lorrain (signé Cédric Brout - Photos René Bych) qui illustre le travail de terrain des élus locaux. Utile, indispensable même... Pour faire oeuvre de pédagogie auprès des parents pas toujours conscients des désagréments qu'ils causent par leur légéreté d'automobilistes... et des dangers qu'ils font courir aux enfants, les leurs et ceux des autres!

Adjoint au maire, Jean Toniolo a récemment hérité de la délégation "sécurité de l’espace public" et travaille, dans ce cadre, en collaboration avec Gisèle Bourgasser, conseillère déléguée à la circulation et au stationnement.

Nous ne sommes pas mieux, mais pas pires que les autres communes. Simplement, lors-
qu’on a dit ça, on n’a rien fait.» Jean Toniolo parle là de sécurité, de délinquance et d’incivilité. Bref, « du plus basique des droits des administrés : la tranquillité».

L’adjoint de Jean-Pierre Minella tient à mettre ce sujet en avant. Non, Homécourt n’est pas et ne deviendra jamais le Bronx, mais cela n’empêche pas, à ses yeux, qu’il y ait des choses à faire pour améliorer les choses dans ce domaine.

Un problème devant l’école Joliot-Curie Au mois de novembre 2012, Jean Toniolo a hérité de la délégation "sécurité de l’espace public" par un jeu de chaises musicales. Autrefois incluse dans les prérogatives de Jean-Claude Bareyt, devenu adjoint au maire en charge de l’urbanisme, cette délégation appartient désormais à Jean Toniolo, lequel travaille « de concert» avec Gisèle Bourgasser, en charge, quant à elle, de la circulation et du stationnement. «Notre action se veut complémentaire », explique l’élu homécourtois.

Lorsque nous les avons rencontrés, les deux élus ont surtout tenu à s’attarder sur les problèmes observés devant l’école primaire Joliot-Curie. L’établissement ne fait pas figure d’exception dans la localité, mais certains nuages s’y amoncellent, surtout aux heures d’arrivée et de sortie des enfants. «Il y a un problème de sécurité pour les écoliers», répètent en chœur Jean Toniolo et Gisèle Bourgasser.

«Les élus ne peuvent pas tout faire»

Quel problème alors ? Il tient surtout aux embouteillages provoqués par l’afflux de véhicules aux abords de la rue Maurice-Thorez. «Les sapeurs-pompiers nous ont donné l’accord pour que les parents puissent utiliser le parking situé devant le centre de secours, précise l’élue. Il est à une petite vingtaine de mètres au-dessus de l’école, mais cela n’empêche pas que certains s’arrêtent de part et d’autre de la route. Ça fait trois gamins que je récupère au milieu de la route qui ont failli se faire renverser.»
À en croire Gisèle Bourgasser, ce tableau ne suffit pas à calmer les ardeurs de certains parents d’élèves. Entre menaces et insultes récurrentes, le travail de l’élue n’a pas l’air des plus simples… «On a parfois l’impression que l’école est devenue un "drive", c’est impressionnant », reprend Jean Toniolo.

Jeudi matin, lorsque nous avons suivi les deux élus sur le terrain, la sortie de l’école n’a donné lieu à aucun débordement notoire. Rien à voir, circulez ? Pas si simple que ça
pour les deux élus : la satisfaction demande confirmation.
«J’insiste, il n’y a pas que l’école Joliot-Curie qui est concernée par ce problème, mais toutes les écoles le sont. Et nous, nous ne sommes pas des shérifs, ni des policiers, on veut juste montrer aux gens qu’on veille à la tranquillité et à la sécurité de chacun.
Mais les élus ne peuvent pas tout faire.»

 «L’impression que l’école est devenue un drive…»

Commenter cet article

jenny de Joeuf 19/05/2013 22:49

Les problèmes sont partout les mêmes. À Joeuf aussi nous avons des problèmes de ce genre car les parents ne savent plus laisser marcher lleurs enfants. il faut absolument que la voiture dépose les élèves à la porte de école. s'il pouvaient entrer avec leur véhicule dans la cour, les parents le feraient. C 'est navrant.

marc54 19/05/2013 22:45

Que la police fase son travail en verbalisant les contrevenants est la moindre des choses.

MAxou 18/05/2013 02:07

Votre intervention dans la presse est courageuse Mr Toniolo et Mme Brougaser. Bravo. la comparaison entre école et drive in de Mc Donald est pertinent. Mais qu"ont dans la tête certains parents? Su'ils commencent par laisser leurs enfants partir à l'école à pied. ca fera du bien aux jeunes et ca désengorgera les abords des écoles de ces véhicules qui polluent et qui encombrent.

Nanard54 18/05/2013 02:03

un peu plus de police aux entrées et sorties d'école et tout cela serait résolu en partie. Les élus essaient d'apprendre les bonnes r_gles aux automobilistes. Mais avec certains, c'est peine perdue! Ils ne veulent rien comprendre

Christian W 14/05/2013 13:03

Félicitations pour ces élus qui mouillent la chemise en se confrontant au réel. Nous attendopns de nos élus qu'ils soient aux cotes de leurs administrés. Merci à Mme Bourgasser, qui est souvent présente sur ce secteur d'Homécourt et qui ne baisse pas les bras malgré les grognons et leurs insultes répétées. Mr Toniolo, je le connais bien, il est volontaire et veux faire bouger cette ville depuis longtemps. Tous mes encouragements.

Anna (habitante du quartier grande fin) 14/05/2013 01:54

Les parents méritent en effet ce type de rappel à l'ordre. Vous avez donc raison d'arpenter cette artère roulante et toujours à risque malgré l'ouverture de la contournante Ste Marie aux Chênes-Joeuf. La pédagogie est la répétition des choses... Il faudra donc que vous y veniez plus souvent, mais avec la police qui devar verbaliser pour faire entendre raison aux plus recalcitrants des parents-automobilistes qui ne respectent pas facilement les bonnes règles du code la route! Mais qui devraient surtout garder à l'esprit que le risque d'accident est toujours là, y compris pour leur propre enfant.

Arlette d'Homecourt 11/05/2013 14:04

Vous avez raison de maintenir la pression tout en faisant œuvre de pédagogie auprès des parents, dont quelques uns ne respectent pas les règles basiques de sécurité. Je pense néanmoins que la prévention seule ne suffit pas. Demandez à la police de venir davantage aux abords de Joliot Curie et d'Henri Barbusse afin de verbaliser. Seule la sanction fera réfléchir certaines personnes qui n'ont que faire des règles essentielles de bien vivre ensemble.

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents